accueil

vous qui passez poussez la porte, arrêtez vous un moment, je vous attends avec une tasse de café et nous bavarderons tout à loisirs sur nos passions. bonne visite
COPYRIGHT: DES DESSINS, PEINTURES, PHOTOS, VIDEOS ET ECRITS sur ce blog
je n'ai pas de newletter juste un lien sur le coté droit qui s'appelle "suivre mes articles par mail" mettre son adresse mail , au reçu d'un mail retour, un lien sera mis, il faut cliquer dessus pour que cet abonnement soit accepté.

RETOUR ACCUEIL

vendredi 10 novembre 2017

croquis feutre au musée du Petit palais



croquis au Petit Palais le 21 10 2017

statue de la défense de Paris

http://www.petitpalais.paris.fr/oeuvre/la-defense-de-paris
La Défense de Paris rend hommage à l’héroïsme des Parisiens pendant la guerre de 1870-1871. Après la défaite de Sedan et  la proclamation de la République, le gouvernement de Léon Gambetta organise la « défense de Paris ». Pendant plus de six mois, Paris assiégé résiste à l’avancée prussienne, au prix de souffrances terribles : l’hiver 1870-1871, les Parisiens sont contraints de manger jusqu’aux rats et aux moineaux… Dix ans après cet épisode tragique, le département de la Seine organise un concours pour ériger un monument en hommage aux défenseurs de la capitale.
Il s’agit de célébrer un épisode fondateur de la IIIe République et de montrer que la France, bien que vaincue, n’en reste pas moins une grande nation. « Paris n’a été vaincu que par la famine. Une pareille défaite honore plus qu’une victoire (1) » écrit un critique en 1883, lors de l’inauguration du monument en bronze, initialement situé sur le rond-point de Courbevoie.  Près de cent sculpteurs, dont Rodin, Falguière ou Bartholdi, participent au concours pour La Défense de Paris. Le projet retenu par le jury est celui de Louis-Ernest Barrias.(1841-1905). Élève de Jules Cavelier à l’École des Beaux-Arts, prix de Rome en 1864 puis pensionnaire à la Villa Médicis, Barrias mène depuis son retour à Paris en 1870 une brillante carrière : après un premier succès avec La Jeune Fille de Mégare (Paris, musée d’Orsay), présentée au salon de 1870, il connaît la consécration au salon de 1878, avec le groupe des Premières funérailles, dont une version en marbre est présentée au Petit Palais (une autre version se trouve au musée des Beaux-Arts de Lyon).  La réalisation du monument à la Défense de Paris marque pour Barrias le début d’une longue carrière officielle : dans les années 1880-1890, il sera l’un des sculpteurs français les plus sollicités et réalisera certains monuments publics emblématiques de la « statuomanie » républicaine, comme le monument à Victor Hugo, inauguré en 1902, fondu sous l’Occupation en 1943.
Le succès de la Défense de Paris s’explique par l’aspect équilibré et harmonieux du groupe : le sculpteur parvient à mêler habilement allégorie et réalisme, monumentalité et mouvement. La Ville de Paris est représentée sous les traits d’une jeune femme tenant un drapeau, coiffée d’une tour et vêtue d’un uniforme militaire. Elle s’appuie sur un canon, tandis qu’un jeune soldat, fusil en main, la protège. A l’arrière, une fillette accroupie rappelle que le siège n’a épargné ni les femmes ni les enfants.
La Défense de Paris présentée au Petit Palais est un modèle préparatoire en plâtre, patiné pour imiter le bronze. Avant d’être versé dans les collections de la Ville de Paris, il a servi à réaliser le monument définitif toujours en place dans le quartier de la Défense – auquel la sculpture a  donné son nom..

peintrefiguratif(Raymonde)

10 commentaires:

  1. Diable j'ai cru que c'était la Couine des Britiches
    Gros bisous Raymonde et bon Dredi

    RépondreSupprimer
  2. C'est vraiment très beau et merci pour la leçon d'histoire...

    RépondreSupprimer
  3. très très réussi ton croquis Raymonde

    et une tranche d'histoire
    bon WE
    bisous ☺

    RépondreSupprimer
  4. Salut
    Il est beau ton croquis.
    Bravo pour l'explication. On ne parle pas souvent de cette période de l'histoire de France .
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  5. cela donne envie d'aller se remettre dans les leçons de cette partie de l'histoire de France Raymonde!
    il me semble qu'on donne plus d'importance a l'histoire ancienne du temps des dinosaures ou des romains, plutot qu'a l'histoire recente !
    bon weekend pour toi
    Angie

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Raymonde,

    Chouette ton dessin. J'aime beaucoup ce mode d'expression.
    Partout des commemorations. Et c'est bien normal. Ne pas oublier toutes ces vies sacrifiées sur l'hôtel de la nation. Mon grand-père avait survecu à l'enfer de Verdun. La pauvre. Il a fallu trois longues années pour le soigner et le sauver des effets des gaz.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Super croquis. J'ai connu la statue de la défense quand elle était place de la défense entre Courbevoie et Puteaux
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. C'est une guerre dont un ne parle plus beaucoup...
    Belle statue et bravo pour ton dessin.
    Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  9. coucou Raymonde
    joli croquis
    bon w end et bises
    A+ du troubadour Emmanuel

    RépondreSupprimer